n n

Voici un tour d’horizon des méthodes intéressantes et des articles relatifs aux méthodes publiés dans ces dernières semaines. Veuillez transmettre tous les articles / liens intéressants et je les inclurai.

n

Dans Heredity Blanya et al. examinent l’utilisation de Drosophila subobscura comme outil de recherche sur le  conséquences microévolutionnaires du changement climatique.

n

Il existe plusieurs articles sur les méthodes dans le dernier numéro d’Evolution: Céline Becquet et Molly Przeworski se penchent sur le problème de l’estimation du mode de spéciation, en particulier si la spéciation se produit avec le flux de gènes;  Calsbeek & amp; Goodnight examine de manière critique les méthodes d’estimation des statistiques du test G; Craig White et al. revisite le question de la mise à l’échelle du BMR avec la taille du corps chez les mammifères, et montrer que l’estimation du coefficient de mise à l’échelle dépend de la méthode.

n

Un article vraiment sympa de FitzJohn et al. vient de paraître en ligne dans Systematic Biology qui traite du problème délicat de l’estimation des traits -des taux de spéciation et d’extinction dépendants face à l’incertitude phylogénétique. L’étude de Kress et al. < / a> dans PNAS qui utilisent des méthodes de code-barres pour la première fois pour construire une phylogénie pour toute une communauté.

n

Une étude de Guoke Chen et ses collègues dans Journal of Ecology présentent une analyse des facteurs qui pourraient influencer la probabilité de détection dans les enquêtes sur les plantes. n

Dans Journal of Applied Ecology Fieborg et al.  présenter un aperçu de la modélisation de régression des données corrélées;  Chetkiewicz & amp; Boyce applique des fonctions de sélection de ressources pour identifier les corridors de conservation;   Lemke et al. revisitent l’utilisation de marqueurs fluorescents pour étudier la dispersion des graines. Satu Ramula et ses collègues présentent une comparaison des modèles de projection intégrale et des modèles de population matricielle, et montrent que les premiers fonctionnent mieux avec de petits ensembles de données. Dans le même ordre d’idées, dans Monographies écologiques Mark Rees et Steve Ellner présentent des modèles de projection intégrale pour des populations dans des environnements variant dans le temps.

n

Thomas Cornulier et ses collègues présentent dans Ecology Letters une méthode pour estimer le nombre de tentatives de reproduction annuelles, et l’appliquent pour examiner les raisons du déclin des marteaux jaunes.

n

Dans le dernier numéro de Conservation Letters, Bruce Kendall examine l’utilisation d’approximations de diffusion dans l’analyse de la viabilité de la population .

n

Dans un article dans Oikos Scott Forbes applique la théorie de l’investissement pour comprendre comment les oiseaux gèrent le risque.

n

Enfin pour ce mois-ci, pour la population matricielle m odellers Peter Zuidema et al.  introudce dans le naturaliste américain , un nouvel outil pour analyser la contribution d’individus à croissance plus rapide aux taux de croissance démographique.

n

n