n n

Contexte du iMarCo

n

iMarCo iMarCo est une nouvelle initiative visant à créer un réseau international pour la promotion de projets de collaboration entre scientifiques européens intéressés par l’étude de la connectivité marine. Le réseau couvre un large éventail de disciplines des sciences marines, y compris l’océanographie physique, la microchimie, la génétique et l’écologie évolutive, le comportement, le marquage, la pêche et l’aquaculture.

n

L’objectif stratégique d’iMarCo est d’organiser et de créer des synergies entre la communauté scientifique européenne partageant un intérêt pour la compréhension de la dynamique spatiale des populations marines.

n

Les objectifs spécifiques de ce réseau de recherche européen multidisciplinaire sont:

n

    n

  • Encourager la recherche innovante et la mise en place de structures de collaboration pour développer des projets communs et postuler aux appels à propositions de financement de la recherche (par exemple, UE FP2020).
  • n n

      n

    • Synthèse et diffusion des connaissances sur les méthodes océanographiques, génétiques et microchimiques pour l’étude de la connectivité.
    • n

    n

      n

    • Formation multidisciplinaire de jeunes chercheurs en favorisant la communication scientifique et la connectivité géographique et thématique y entre différentes équipes.
    • n

    n

      n

    • Organisation d’ateliers et d’écoles thématiques (ou modules de Master) pour réaliser la synthèse nécessaire et la formation avancée des jeunes chercheurs. n

    n

      n

    • Promotion et diffusion des méthodes et des résultats auprès des gestionnaires des aires marines protégées et des agences de ressources naturelles.
    • n

    n

    Lors de la réunion de lancement d’iMarCo qui a eu lieu à Montpellier l’année dernière, il a été décidé de tenir la première réunion officielle du réseau en Ecosse.

    n

    La réunion iMarco 2016

    n

    Cette réunion aura lieu à l ‘ Université de Saint Andrews en juin 2016 et l’une des l’organisateur est Oscar Gaggiotti , membre du Méthodes en écologie et évolution Comité de rédaction associé. Il débutera dans l’après-midi du lundi 27 juin et se terminera à midi le mercredi 29 juin . Il y aura un total de quatre sessions et l’une d’elles sera consacrée aux aspects de la connectivité démographique des aires marines protégées.

    n

    La participation est gratuite mais vous devez couvrir vos frais de voyage ainsi que chambre et pension. L’université peut fournir un hébergement en dortoir à partir de 31,00 £ par chambre (simple) et par jour. Afin de garantir un logement à ceux qui pourraient en avoir besoin, nous devons avoir une idée approximative du nombre de participants potentiels. Pour cette raison, nous demandons à ceux qui prévoient d’y assister d’envoyer un e-mail à Oscar Gaggiotti en répondant aux questions suivantes:

    n

      n

    1. Auriez-vous besoin d’un lit & amp; Hébergement pour le petit-déjeuner à l’université?
    2. n

    3. Souhaitez-vous rester à St Andrews pendant toute la durée de la réunion? Si possible, veuillez nous informer de vos dates d’arrivée et de départ prévues.
    4. n

    5. Seriez-vous intéressé à donner une conférence?  Si tel est le cas, veuillez envoyer un titre provisoire.
    6. n

    n

    Veuillez répondre avant le 23 février afin que nous puissions pré-réserver l’hébergement avec la conférence universitaire et le service de groupe.

    n

    Un programme préliminaire sera publié début avril.

    n

    Nous avons hâte de vous voir à Saint Andrews cet été,

    n

    Oscar Gaggiotti, Peter Wright, Les Noble, Tom Adams et Susana Baston Meira
    n Comité d’organisation

    n

    n n