Une île artificielle bâti avec des déchets, l’avenir de l’humanité

 

Recycler les déchets qui asphyxient les mers en créant une île artificielle dans le Pacifique Nord ? Et bien, c’est un projet tout à fait réalisable !

Baptisée Recycland Island, cette île artificielle « 100 % recyclable » a été imaginée par les architectes néerlandais du cabinet Whim.

Elle aurait pour soubassement les tonnes de détritus plastiques retrouvés dans le Pacifique Nord, qui se constitue sous l’effet de courants marins combinés et dont l’amoncellement a donné naissance à un gigantesque dépotoir. Ce qui est désigné par certains comme « le septième continent » est un immense amas de plastique dont la taille est six fois supérieure à la France !

L’île artificielle s’étendrait sur 10 000 km² ; une surface proche de celle d’Hawaï. Cette île écolo pourrait accueillir 500 000 habitants (notamment des réfugiés climatiques), permettrait de nettoyer les océans des déchets plastiques, et de créer de nouveaux territoires répondant aux normes vertes. Sur ces îles artificielles, on pourrait même pratiquer l’agriculture, et la culture de varech (composé essentiellement d’algues) pour alimenter la population, tout ceci permettant aux îles de fonctionner en complète autonomie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =