Comment réduire son impact écologique sur internet ?

Le secteur numérique à monopolisé prés de 10% de la production électrique mondiale en 2015. Sachant que plus de 12 milliards de mails sont envoyés chaque heure et que pour alimenter tout ça il faut 18 centrales nucléaires qui produisent pendant une heure.

C’est pour ces raisons que Animoté vous montre comment réduire son impact écologique sur internet !

Les astuces pour réduire son impact environnementale sur internet 

Utiliser un moteur de recherche éco-responsable 

Quand vous faites une recherche, essayer de bien formuler vos requêtes par mots clés pour trouver plus rapidement ce qui vous intéresse. Cela évitera ainsi de formuler plusieurs recherches.. On rappelle qu’une recherche google consomme en moyenne 7 g de CO² ce qui est peu mais combiné google comptabilise 3,5 milliards de requêtes chaque jour. C’est pourquoi il est important de bien formuler ses recherches sur les moteurs de recherche.

De plus de nombreux moteurs de recherche éco-responsable existe notamment Lilo ou le français Ecogine qui financent le développement durable et des projets sociaux. Il existe aussi Ecosia qui plante un arbre toutes les 7 secondes.

Se désabonner des contenus indésirables et trier sa boîte mail

Comme dit plus haut, plus de 12 milliards de mails sont envoyés chaque heure dans le monde. Ce qui représente la production de 18 centrales nucléaires pendant une heure. Il faut par ailleurs limiter l’envoi de mail avec des pièce jointe. Une pièce jointe de 1 Mo dégage 19 grammes de C02 et représente la consommation électrique d’une ampoule pendant une heure. 

De plus les mails stockés dans votre boîte mail se trouve sur des Data Center, ces Data Center monopolise énormément d’énergie électrique et sont donc nuisible à l’environnement. Il faut donc trier ses mails et supprimer ceux dont vous n’avez pas l’usage. Cleanfox est un outil pour automatiser ces suppressions et ainsi gagner du temps si vous avez la flemme de les supprimer un par un.

Limiter le visionnage de vidéo en ligne

Et oui Animoté aussi pollue en postant des vidéos en ligne et en vous incitant à les regarder. À chaque fois que vous regardez une vidéo en haute définition vous émettez autant de gaz à effet de serre que la fabrication, le transport et la lecture d’un DVD. C’est pourquoi limiter le nombre de vidéo que vous regardez chaque jour aidera beaucoup l’environnement. Il faut aussi trier ses images et vidéos sur le Cloud ou les stocker sur un disques durs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 10 =