L’homme qui voulait sauver le Mékong #Arte


Le Vietnam est un des dix pays au monde les plus vulnérables aux effets du changement climatique. Des sécheresses, inondations et une érosion sans précédent menacent la production agricole et le mode de vie de ses habitants. Le professeur Duong Van Ni arpente le delta du Mékong, bol de riz du pays, pour les aider à s’adapter aux bouleversements de leur environnement.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 ⁄ 3 =